Mettre en place une stratégie implique d’effectuer le suivi de ses performances afin de pouvoir réajuster les curseurs en fonction des résultats obtenus et de repenser son tunnel de conversion. Pour analyser l’efficacité d’un dispositif webmarketing au sens large, et plus précisément dans le domaine du SEO, plusieurs indicateurs sont à prendre en compte. Parmi eux, on retrouve le taux de conversion

Dans cet article, Foxglove Partner vous propose un tour d’horizon du taux de conversion : définition, calcul, différences avec le taux de transformation et techniques d’optimisation.

Définition : qu’est-ce qu’un taux de conversion ?

De nombreux KPI (Key Performance Indicator) sont à votre disposition pour juger de l’efficacité d’une stratégie SEO. Taux d’engagement, taux de rebond, taux de transformation, taux de conversion… Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur le taux de conversion qui est l’un des plus révélateurs. 

Cet indicateur clé fait partie des KPI les plus utilisés dans le domaine du marketing digital et pour cause : il est l’un des plus facilement mesurables. Il correspond au pourcentage d’internautes de votre site web qui ont effectué une action souhaitée. 

Il existe plusieurs types de taux de conversion qui sont plus ou moins pertinents selon votre secteur d’activité mais aussi selon vos objectifs marketing. Par exemple, si vous avez un site marchand, il est utile de vous fier au taux de conversion e-commerce, c’est-à-dire le nombre d’utilisateurs qui se sont rendus sur votre site et qui ont réalisé un acte d’achat. 

Si vous proposez une inscription à une newsletter ou une participation à un jeu concours par le biais d’un formulaire, alors le taux de conversion correspond au nombre de visiteurs qui auront complété et envoyé le formulaire afin de s’inscrire. 

On retrouve également le taux de conversion acheteur post-campagne publicitaire, le taux de conversion concernant l’installation d’un logiciel ou d’une application, le taux de prise de rendez-vous… 

Attention cependant, le taux de conversion n’est pas destiné à calculer la rentabilité d’une campagne ou d’une action marketing mais bien son efficacité au sens propre.

Comment calculer un taux de conversion ?

Le calcul du taux de conversion est simple à effectuer à condition bien sûr que vous ayez de la visibilité sur votre trafic et que votre Google Analytics soit correctement paramétré via les événements en fonction des actions que vous souhaitez mesurer. Vous pouvez également utiliser d’autres outils d’analyse pour obtenir cet indicateur de performance. 

Pour le mesurer, il vous suffit d’avoir connaissance de deux données : 

  • le nombre de visiteurs ayant effectué l’action souhaitée (achat, inscription, téléchargement, participation…) ; 
  • le nombre de visiteurs total de votre site web.

Voici le calcul à effectuer : 

(nombre de visiteurs ayant effectué l’action souhaitée / nombre de visiteurs total) x100  

Si vous souhaitez comparer deux taux de conversion, veillez à bien prendre des données au même moment de la semaine, du mois, de l’année… Pour un site marchand, tenez compte également de la saisonnalité des ventes. Vous pouvez aussi comparer votre taux de conversion à celui du secteur d’activité de votre entreprise. Si vous comparez des données qui ne sont pas comparables, alors votre calcul sera faussé. 

Quelle est la différence entre taux de conversion et taux de transformation ?

Vous entendez parfois parler de taux de conversion, et d’autres de taux de transformation et vous vous demandez s’il existe des différences entre ces deux termes ? 

La réponse est simple : il n’en existe aucune. Les deux se calculent de la même façon à partir des mêmes données. 

Dans le domaine du webmarketing, on entend plus souvent parler de taux de transformation par exemple lors de la diffusion de campagnes ou de l’envoi de mailing. Il est alors calculé sur la base du nombre de leads collectés en fonction du nombre de clics. 

Concernant le commerce électronique, on parle plus souvent de taux de conversion lorsque l’on considère le nombre de visiteurs convertis en acheteurs à l’issue de leur visite

Comment optimiser son taux de conversion ?

Pour améliorer votre taux de conversion, plusieurs techniques s’offrent à vous. La première consiste à optimiser les différents tunnels de conversion que les internautes peuvent emprunter. Foxglove Partner vous livre quelques astuces pour augmenter le nombre de leads obtenus / acheteurs convertis. 

Configurer des objectifs et événements sur Google Analytics

Pour effectuer un suivi précis et personnalisé de vos conversions, l’outil Analytics vous donne la possibilité de créer des objectifs à remplir par vos internautes. Cela peut correspondre au nombre de paniers complétés remplis mais qui ne débouchent pas sur un achat, au nombre de formulaire complétés mais non validés… Vous pouvez ainsi identifier l’étape du point de blocage et repenser votre tunnel de conversion. 

Optimiser la vitesse de votre site

C’est un fait indéniable : un internaute qui attend correspond souvent à un client perdu. En réduisant le temps de chargement de vos pages les plus stratégiques, vous augmentez vos chances de conversion. 

Réduire le nombre d’étapes de votre tunnel de conversion

Comme le temps d’attente pour le chargement d’une page, un nombre d’étapes trop important pour un tunnel de conversion ou d’achat peut décourager de nombreux internautes d’aller jusqu’au bout. 

De plus, il est important de ne pas trop contraindre l’internaute. Dans le cas d’un site e-commerce, il est par exemple conseillé de proposer plusieurs alternatives pour réaliser un achat : créer un compte, se connecter via un réseau social, acheter sans créer de compte…

Choisir le positionnement et le wording de vos CTA

Plusieurs éléments de vos CTA peuvent être optimisés afin de booster vos conversions : le wording, l’emplacement stratégique sur la page, la couleur, le nombre… Vous pouvez également utiliser des éléments de réassurance à intégrer à différents endroits de la page comme des avis clients, des garanties concernant la confidentialité et le traitement des données, des explications sur la sécurité du paiement, des exemples de partenaires…

Mettre en place des campagnes d’A/B testing

Pour optimiser au mieux votre tunnel de conversion, vous pouvez utiliser des solutions d’A/B testing. Cela vous permet par exemple de proposer plusieurs versions différentes d’une page à vos internautes afin d’identifier laquelle réalise le plus de conversions pour ensuite la mettre en place de façon permanente. 

Relancer les leads collectés qui n’ont pas été convertis

Entre les paniers abandonnés et les formulaires laissés en stand-by, vous avez sans doute de nombreux contacts à relancer par mail ou téléphone afin d’identifier les raisons pour lesquelles ils ne sont pas allés au bout de leur action ou les points bloquants dans le processus d’achat. Vos commerciaux ont aussi leur part à jouer dans l’amélioration de votre taux de conversion !

En appliquant ces quelques conseils, vous devriez voir votre taux de conversion augmenter assez rapidement. Pensez également à surveiller régulièrement votre taux de transformation pour avoir une idée précise de l’évolution de vos performances. 

Vous désirez obtenir d’autres conseils ou l’aide de nos experts pour optimiser votre tunnel de conversion, développer votre trafic et augmenter votre chiffre d’affaires ? L’équipe de Foxglove se tient à votre disposition !