Après avoir abordé le sujet du taux de conversion dans un précédent contenu, l’équipe de Foxglove vous propose aujourd’hui de faire le focus sur un autre indicateur très utilisé en webmarketing : le taux de rebond. Ce taux fait partie des KPI (Key Performance Indicator) à surveiller pour effectuer un suivi des performances réalisées par votre site web et identifier des pistes d’amélioration pour faire rester plus de visiteurs et plus longtemps. Cette donnée joue un rôle important en SEO et vous avez tout intérêt à faire en sorte de garder vos internautes sur votre site le plus longtemps possible. 

Qu’est-ce que le taux de rebond, comment le calculer et surtout quelles sont les techniques à votre disposition pour l’améliorer ? On vous explique tout dans cet article !

Qu’est-ce que le taux de rebond d’un site web ?

Le taux de rebond, aussi appelé bounce rate en anglais, est une donnée surveillée avec la plus grande attention par les experts en marketing digital et en SEO. Il correspond au pourcentage de visiteurs qui arrivent sur votre site et qui en repartent immédiatement. Ces derniers n’ont réalisé aucune action : clic sur un lien ou dans le menu, visite d’une autre page du site, ajout d’un article dans le panier, inscription à une newsletter… 

Le taux de rebond est assez révélateur de la pertinence du contenu d’une page par rapport à la typologie de visiteur qui le consulte. Lorsqu’un internaute réalise une recherche sur Google, il tape un ou plusieurs mots-clés dans la barre de recherche prévue à cet effet et se voit proposer plusieurs résultats en fonction de sa requête initiale. Si le contenu présenté à l’utilisateur ne répond pas à ses attentes, alors ceci peut s’expliquer par plusieurs raisons : 

  • la requête saisie par l’internaute n’est pas assez précise ou n’utilise pas les bons mots-clés ; 
  • la page présentée à l’internaute n’est pas optimisée sur les mots-clés les plus appropriés ; 
  • l’internaute a trouvé directement l’information qu’il cherchait en consultant la page ;
  • le moteur de recherche peut effectuer des tests et proposer des nouveaux contenus afin d’étudier le comportement de ses utilisateurs pour en déduire la pertinence du sujet en fonction des attentes de ces derniers. 

Concernant une probable “erreur“ de référencement de la part de Google, cette hypothèse n’est pas à écarter mais reste cependant la moins probable. En effet, le moteur de recherche œuvre au quotidien pour affiner les résultats de recherche proposés en améliorant son algorithme et les critères pris en compte dans le classement des sites sur la SERP. La satisfaction de ses utilisateurs reste la priorité de la firme de Mountain View.  

Comment calculer le taux de rebond ?

Pour connaître facilement et rapidement le taux de rebond d’un site ou d’une page web, vous pouvez utiliser l’outil d’analyse proposé par Google qui n’est autre que Google Analytics. Les sessions qui correspondent à des rebonds sont comptabilisées automatiquement. En effet, Analytics considère que chaque session, en l’occurrence une visite, qui déclenche une unique demande au serveur est considérée comme un rebond. 

Pour obtenir le taux de rebond, il vous faut seulement considérer deux paramètres : 

  • l’ensemble des sessions enregistrées sur votre site ; 
  • toutes les sessions qui se limitent à la consultation d’une seule page sans avoir généré une action. 

Il peut être calculé pour l’ensemble du site, une page spécifique, une catégorie de pages, un produit… Aussi, il est intéressant d’examiner le taux de rebond par source. Par exemple, les visiteurs issus de Facebook qui arrivent sur votre site et repartent immédiatement ont peut-être été exposés à un message qui n’est pas en accord avec le contenu présent sur la page sur laquelle ils sont redirigés.  

Selon le type de site, vos objectifs, les caractéristiques de votre audience, le taux de rebond doit être interprété au cas par cas. Par exemple, si une page doit remplir un but uniquement informatif et que son taux de rebond est élevé, ceci n’est pas forcément révélateur d’un ciblage erroné ou d’un contenu de piètre qualité. Mais chercher à améliorer ce taux de rebond reste malgré tout une bonne idée pour diverses raisons.

Comment améliorer son taux de rebond ?

Afin de vous donner un ordre d’idée, un taux de rebond est considéré comme “normal” lorsqu’il est compris entre 40% et 60%, même si cette statistique est à prendre avec des pincettes car il est important de considérer le type de site dont il s’agit. Un taux de rebond inférieur à 30% est très bon. À contrario, si votre bounce rate dépasse 50%, il est grand temps de mettre en place une stratégie pour le réduire. 

En général, avoir un taux de rebond élevé n’est pas une bonne nouvelle. Cela signifie que de nombreux visiteurs arrivent sur votre site et le quittent aussitôt sans avoir consulté vos contenus, cliqué sur un lien, rempli un formulaire, passé une commande… Or, pour améliorer votre taux de conversion / transformation et d’engagement, il est préférable que vos visiteurs passent plus de temps sur votre site. 

Pour y parvenir, il vous faut mettre en place une stratégie afin d’inciter les visiteurs à rester sur votre site et à passer à l’action. Plusieurs techniques sont à votre disposition, en voici quelques-unes ! 

Réduire le temps de chargement de votre site

La vitesse de chargement du site est un critère pris en compte par Google mais aussi par les visiteurs. Dans un monde où l’instantanéité est reine, il est de plus en plus difficile d’envisager attendre plus de 3 secondes qu’une page s’affiche pour un internaute. Votre temps de chargement dépasse cette limite ? L’optimiser vous aidera très probablement à faire baisser votre taux de rebond !

Optimiser la version responsive

Un site agréable à visiter sur un PC ne l’est pas nécessairement via un smartphone ou une tablette. Or, il est crucial d’intégrer la problématique de la navigation sur ces devices dans votre stratégie. Si vous constatez un taux de rebond élevé sur smartphone alors que ce n’est pas le cas sur PC, il est sûrement pertinent de revoir la version responsive de votre site !

Repenser l’expérience utilisateur

Proposer une expérience utilisateur sans couture, fluide, originale et agréable à vos visiteurs les incite à rester sur votre site et à visiter plusieurs pages. Design, qualité du contenu proposé, présence de CTA, facilité de navigation via le menu ou le fil d’Ariane… Vous avez de nombreuses billes à votre disposition pour améliorer l’UX. 

Comme précisé dans le point précédent, il est important de considérer l’UX sur l’ensemble des supports utilisés par vos utilisateurs.

Vérifier la cohérence de votre stratégie de mots-clés

Comme nous l’avons déjà mentionné précédemment, un taux de rebond élevé est parfois expliqué par une stratégie de mots-clés qui n’est pas totalement en accord avec le contenu présent sur la page concernée ou sur le site en général. En d’autres termes, cela signifie que lorsque l’internaute tape sa requête, il pense trouver un certain type de contenu et le vôtre ne répond pas à ses attentes.

Analyser la qualité du maillage interne

Le maillage interne correspond aux différents liens présents sur votre site qui permettent aux internautes de naviguer à travers votre site. Leur présence offre la possibilité de visiter facilement d’autres pages pertinentes et en lien avec le sujet de base tout en restant sur votre site. L’internaute n’a pas à cliquer sur le menu ou à fouiller dans votre site pour trouver d’autres contenus.

Se questionner sur la pertinence des liens externes

En SEO, il est important d’avoir des liens externes présents dans votre contenu. Cependant, il ne faut pas perdre de vue que ces liens constituent des portes de sortie de votre site. Alors, utilisez-les avec parcimonie et seulement lorsque cela est justifié et apporte une vraie valeur ajoutée pour l’internaute.

Vous êtes désormais bien renseigné sur ce fameux taux de rebond et ses subtilités. Nous vous conseillons de toujours garder un œil sur cet indicateur de performance, notamment pour vos pages les plus stratégiques. 

Vous souhaitez obtenir plus de conseils pour améliorer votre taux de rebond ? Vous avez constaté des fluctuations importantes de votre bounce rate dernièrement et n’arrivez pas à en identifier l’origine ? Nos experts peuvent intervenir pour vous, contactez-nous !