Présentation d’article
3 Phases clefs de l'optimisation de votre référencement naturel : la Pyramide SEO

3 Phases clefs de l’optimisation de votre référencement naturel : la Pyramide SEO

En SEO, le terme de pyramide inversée fait référence à l’ordre dans lequel vous devrez optimiser votre site. La pyramide SEO intègre les 3 grands domaines d’optimisation :

  • La technique,
  • Le contenu, 
  • Le netlinking.

La technique est le socle de la pyramide. C’est une partie fondamentale notamment pour les sites avec un nombre de pages important. Le SEO technique a pour but de permettre aux Googlebots de bien découvrir vos pages. Les optimisations techniques servent donc l’indexation dans un premier temps. Mais certains critères techniques font également partie des algorithmes liés au classement des résultats.

Le contenu va regrouper l’ensemble des textes, images et vidéos présents sur votre site. C’est un pilier important en SEO. En effet, l’objectif de Google est de présenter la réponse la plus complète à la requête de l’internaute. Comme l’illustre l’adage SEO : « Content is King ».

Enfin, le dernier étage de la pyramide SEO est le netlinking. Les liens qui pointent vers votre site apportent de l’autorité. Cette autorité occupe une part importante dans les algorithmes de ranking de Google. 

Ce terme de pyramide SEO se comprend très facilement car, il est inutile de travailler le contenu si la technique du site n’est pas bonne. De même, il n’y a pas d’intérêt à mettre en place des stratégies de netlinking si vous n’avez pas de contenu de qualité à positionner dans les résultats de recherche.

Présentation d’article
SEO technique

SEO technique

La technique correspond au premier pilier du SEO. C’est la base de la pyramide et donc, la base du SEO. Les Googlebots vont parcourir le site et indexer les pages. Le SEO technique sert à améliorer ces étapes. C’est une problématique majeure en SEO pour tous les sites qui dépassent plusieurs milliers de pages. Google parcourt et indexe bien les « petits sites », mais ce n’est pas nécessairement le cas pour les sites plus volumineux en terme de pages (ou URLs). Il y a donc une part plus ou moins importante de pages que Google ne connaît pas et ne peut faire ressortir dans les SERP (Search Engine Pages Results).

Indexabilité des pages

Dans un premier temps, vous devez vous assurer que les pages du site sont bien indexables. En effet, vous pénalisez l’usage de votre budget de crawl en présentant à Google des pages non indexables. Il sera donc intéressant d’optimiser la structure du site pour viser 100% de pages compliant. L’utilisation d’un crawler vous permettra d’identifier ces pages et les raisons de la non indexabilité. Cela vous permettra de mettre en place les actions correctives et d’améliorer votre taux de pages indexables.

De nombreux éléments entrent en compte comme les tag Noindex, les balises canoniques ou les erreurs de code http (301, 302, 404 …). Tous ces éléments polluent la découverte de vos pages et pénalisent l’exploration de vos contenus stratégiques.

Crawlabilité

Google a des ressources limitées pour découvrir votre site. Vous devrez donc optimiser les critères qui permettent d’améliorer l’utilisation de votre crawl budget. L’objectif est de permettre à Google de découvrir et d’indexer un maximum de pages stratégiques régulièrement. Le principal critère à suivre est le taux de crawl, indicateur disponible si vous suivez vos logs. 

Pour l’optimiser, vous devrez mettre en place des actions d’amélioration de vitesse de chargement du code HTML. La vitesse recommandée est de 500 ms. Plus le code est long à charger et moins les bots vont parcourir d’URLs en un temps imparti. Nous ne parlons pas ici de la vitesse de chargement de la page pour l’internaute (speed index, temps d’interaction, etc.), mais de la vitesse de chargement de la page pour un bot, ce qui aura un impact direct sur le volume de pages crawlées.

Le sitemap est également une aide pour Google. Les sitemaps devront être mis à jour avec vos pages importantes et les nouvelles URL pour aider le moteur de recherche.

Les pages orphelines sont des pages qui ne sont pas linkées dans la structure du site. Google les a indexées et les connaît, mais elles ne sont plus maillées aux autres. Pourtant, les Googlebots vont revenir parcourir ces pages qu’ils connaissent. C’est potentiellement une perte de temps car, c’est un temps qui pourrait être mis à profit pour découvrir des pages plus stratégiques. Les pages orphelines qui génèrent du trafic représentent un potentiel quickwin. En effet, en faisant des liens vers la structure, vous améliorerez leur Pagerank et mécaniquement leur ranking et trafic.

Enfin, le maillage est un levier fondamental pour améliorer la découverte de vos pages par Google. Vous pourrez ainsi limiter la profondeur du site et améliorer l’exploration.

D’un point de vue SEO, il est très important de suivre et travailler ces éléments techniques. Ils représentent des nécessités pour les sites à forte volumétrie de pages. Les sites e-commerce, marketplace, site média doivent donc analyser ces KPI et suivre leur évolution avec des outils de crawl et logs comme Botify

L’amélioration du taux de crawl de vos pages est un sujet fondamental du SEO technique. Nous pourrions résumer les enjeux du SEO technique de cette manière : 

  • Si Google ne peut pas voir toutes les URL d’un site, quelles sont celles qu’il doit impérativement voir ?
  • Comment structurer votre site pour aider Google à indexer ces pages en priorité ?

Pour compléter ces éléments techniques, vous devez également suivre les optimisations mobiles du site et la vitesse de chargement de vos pages.

Présentation d’article
Contenu et sémantique

Contenu et sémantique

Le contenu est la raison d’être de votre site. C’est la partie centrale de la pyramide SEO. Sans contenu, pas de performance SEO ? C’est un peu plus compliqué que cela. Pour une requête, Google va aller chercher dans son index les contenus les plus pertinents et les présenter à l’internaute. 2 notions sont donc importantes :

  • L’intention utilisateur,
  • Les concurrents.

Une personne qui recherche un produit sur un site e-commerce ne veut pas lire un contenu de 2000 mots. Les recherches transactionnelles sont donc gérées différemment des recherches informationnelles. Les algorithmes Google comme Rankbrain sont là pour identifier l’intention et la typologie de réponse attendue.

Le second critère est l’environnement concurrentiel. Si tous vos concurrents produisent des contenus longs, vous devrez sans doute investir dans les contenus SEO.

La longueur des contenus

Il n’existe pas à proprement parler de longueur idéale pour un contenu. Mais si vous faites une page sur une thématique, c’est sans doute pour fournir l’information la plus exhaustive possible à l’internaute. Le contenu doit donc être pensé pour répondre à l’ensemble des questions connexes de la personne. Une méthode intéressante est de regarder la taille des contenus qui se positionnent dans le top 3. Cela vous donnera une idée de la taille de contenu à produire.

D’une manière générale, les algorithmes de Google privilégient les contenus longs et Evergreen sur un sujet.

La richesse sémantique

Vous devrez prendre le temps de travailler la sémantique de votre site et de vos contenus. A partir d’un audit sémantique, vous identifierez les mots clés qui représentent le plus gros potentiel de trafic. La production de contenus ou l’amélioration des contenus existants passeront par une analyse et des briefs SEO. L’objectif est d’identifier les thématiques à couvrir et les mots clés de longue traîne à intégrer. L’audit portera à la fois sur votre site mais également celui de vos concurrents pour identifier les mots clés qui génèrent le plus de trafic et que vous ne travaillez pas encore.

L’unicité

D’une manière générale, Google aura tendance à ne pas tenir compte des contenus dupliqués voire à pénaliser le site. Vous devrez donc suivre et piloter le taux d’unicité de vos contenus (en interne) et suivre les contenus dupliqués externes. Un contenu de qualité est avant tout un contenu unique. Les sujets de duplicate content sont complexes en SEO et représentent un véritable challenge pour certains sites e-commerce ou marketplace.

Le balisage

C’est la base du SEO onpage, les balises title, h1 et métadescription doivent être optimisées pour vos mots clés cibles. Ces balises sont utilisées par Google pour comprendre le sujet de chaque page. Elles représentent des opportunités SEO et ne doivent pas être négligées. Ces balises doivent être uniques pour aider le moteur de recherche à bien dissocier les pages de votre site les unes des autres. Cela lui permet de choisir quelle page positionner sur telle ou telle requête.

Le maillage interne

Les liens internes, et le maillage en général, jouent un rôle très important en SEO. La notion de cocon sémantique l’a démontré. La performance d’un contenu n’est pas seulement liée à la sémantique de la page mais également aux pages liées. Google s’appuie donc sur les pages qui font des liens vers une URL pour mieux comprendre la thématique de la page et évaluer son autorité.

Le maillage interne joue également un rôle fondamental dans la diffusion du Pagerank au sein du site. Il sera donc important de bien optimiser les différentes navigations dans votre site. Vous analyserez avec des outils de crawl le Pagerank diffusé vers vos pages stratégiques ou mal exploité.

Les images et vidéos

Google fait de plus en plus de place dans la SERP aux carrousels d’images ou de vidéo. Il est donc important de venir illustrer et enrichir vos contenus avec des images et des vidéos. Ce sont des formats qui sont également de plus en plus consommés avec l’explosion de la mobilité.

Les données structurées

Google a mis en place les données structurées afin de mieux comprendre le sujet d’une page. Ces éléments vous permettent donc d’apporter un certain nombre de précisions au moteur de recherche. Il existe de très nombreux formats de données structurées proposées par Google. Ces informations permettent l’affichage des featured snippet dans les SERP.

 

Présentation d’article
Netlinking

Netlinking

Le netlinking est un des domaines les plus difficile à travailler en SEO. Et pour cause, il ne dépend pas réellement de vous et est très consommateur de temps. L’ensemble des liens que reçoit votre site lui confère un niveau d’autorité aux yeux de Google. L’autorité est fondamentale pour la performance SEO. Un site qui n’est pas crédible aura énormément de mal à positionner ses pages dans les premiers résultats de recherche. L’autorité n’est pas liée qu’au nombre de liens mais également au nombre de sites différents et à l’autorité de ces domaines.

L’objectif pour ce troisième étage de la pyramide SEO est d’apporter de la puissance et de la cohérence sémantique à vos pages principales. Il existe de nombreuses stratégies en SEO pour travailler et optimiser son netlinking.

Les backlinks

Ce sont tous les liens qui pointent vers votre domaine. Ils vont transmettre plus ou moins de jus SEO en fonction de :

  • L’autorité du domaine qui fait le lien, 
  • L’emplacement de la page qui fait le lien dans le site,
  • L’attribut du lien (follow, no follow, sponsored ugc).

Tous les liens ne se valent donc pas

Vous devrez vous équiper d’outils comme Ahref ou Majestic pour suivre l’évolution et la qualité des liens reçus.

Les ancres de liens

Google est très sensible au fait que les liens que vous recevez soient obtenus de manière naturelle. Pour suivre cela, il analyse les ancres de liens et sanctionne la sur-optimisation. Le profil de vos liens doit donc paraître naturel et non manipulé. Google Pengouin a permis de sanctionner les pratiques abusives de certains référenceurs et l’utilisation massive de liens de mauvaise qualité. Optimiser le netlinking de votre site c’est aussi vérifier la cohérence sémantique des liens. Vous pouvez notamment dénoncer les liens de mauvaise qualité ou spammy.

Les Domaines Référents

Le nombre de domaines référents est un indicateur intéressant de votre stratégie de netlinking. Obtenir de très nombreux liens, c’est bien, mais en obtenir de nombreux sites différents, c’est mieux. En effet, les algorithmes vont s’intéresser au nombre de domaines distincts et à l’autorité de ces domaines. Un certain nombre de critères sont à suivre pour évaluer la qualité d’un domaine (Trust Flow, Citation Flow, Rang de domaine…).

Les stratégies d’acquisition de liens

Les contenus de votre site vont naturellement générer des liens vers votre site. Mais vous pouvez aller plus loin et décider de mettre en place des stratégies de netlinking complémentaires pour acquérir davantage de liens.

Voici quelques stratégies que vous pouvez mettre en œuvre pour améliorer l’autorité de votre site :

  • Articles invités (Guest Post),
  • Linkbaiting, 
  • Communiqués de presse,
  • Achat de liens sponsorisés,
  • PBN (Private Blog Network).
Formulaire de contact

Optimiser le SEO de mon site ! * Champs obligatoires

Sommaire