Skip to main content
Indexation Google

Se faire repérer par Google, c’est tout un art

Vous souhaitez voir votre site figurer en tête sur Google ? Avant toute chose, il convient de s’assurer de sa bonne indexation !

L’objectif de cet article est de vous donner les clés pour passer cette première étape. Nous allons voir dans un premier temps ce que cela signifie exactement, tant les confusions peuvent être multiples à ce sujet. Puis nous vous éclairerons sur les bonnes pratiques pour une indexation rapide et facile de votre nouveau site web.

Pour faire connaître votre site auprès des robots de Google, suivez le guide ! A la fin de cet article, vous aurez toutes les cartes pour réussir cet exercice.

Qu’est-ce que l’indexation ?

L’indexation d’un site est le processus par lequel Google ajoute les pages d’un site internet à sa base de données. Autrement dit, si vous venez de lancer votre site, c’est l’étape par laquelle il prend connaissance de son existence.

Les néophytes confondent souvent indexation et référencement, alors même que ce sont deux choses différentes. Le référencement porte sur le positionnement de vos pages sur certains mots-clés. L’indexation est au contraire un processus invisible pour l’internaute. Le référencement est l’étape d’après, dans le sens où Google ne peut référencer une page qu’il n’a pas indexé. Comment positionner une page dont il n’a pas connaissance ?

Pour permettre cette indexation, Google utilise des robots qui parcourent la Toile. Ils découvrent de nouvelles pages et de nouveaux sites, à travers des liens aussi bien internes (au sein d’un même site) qu’externes (d’un site à un autre).

Sans indexation, pas de référencement. Il convient donc que vos pages soient indexables, c’est-à-dire que Google puisse bien les ajouter dans son index. Une erreur 404, une page de redirection ou une URL bloquée par le fichier robots.txt n’est pas indexable.

Il existe plusieurs méthodes permettant d’indexer son site sur Google.

Comment le faire directement auprès de Google ?

La méthode la plus simple et la plus efficace, c’est de le demander gentiment. Vous vous en doutez, nul besoin d’envoyer un mail au moteur de recherche. La Search Console est là pour ça. Cet outil officiel de Google peut être vu comme une interface entre vous et ses robots d’indexation.

L’outil d’inspection d’URL

Après avoir créé votre compte sur la Search Console de Google (pour savoir comment faire, cliquez sur le lien), vous devez accéder à l’outil d’inspection d’URL. Pour cela, cliquez sur ce lien dans le menu latéral gauche :

Search Console Inspection de l'URL

Dans la barre de recherche, ajoutez l’URL que vous souhaitez indexer. Si votre site est flambant neuf et totalement inconnu du moteur de recherche, la page d’accueil suffit.

Vous accéderez alors à cette page :

Indexer site Search Console

Cliquez en premier lieu sur le bouton “Tester l’URL active”. Cela vous permettra de savoir si cette page est bien indexable, autrement dit qu’elle ne contient aucune erreur.

Si la page est fonctionnelle, cliquez sur “Demander une indexation” et le tour est joué !

L’envoi d’un Sitemap

Pour faciliter l’indexation de l’ensemble des pages de votre nouveau site, envoyer le Sitemap est une solution efficace. Un Sitemap peut être vu comme un plan de votre site. C’est un document compréhensible uniquement par des robots d’indexation.

De manière générale, si votre Sitemap n’est pas relié au Search Console de votre site, faites-le. C’est indispensable pour donner à Google une vision globale de vos pages.

Comment le récupérer ? Généralement, il est disponible à la racine de votre site, sur cette adresse : /sitemap.xml. Cela peut différer en fonction des sites. Peut-être aussi que votre CMS ne l’a pas créé automatiquement. Pour en savoir plus, consultez sa documentation.

Une fois que vous avez les bonnes URLs de votre Sitemap, il vous suffit de cliquer sur ce bouton :

Sitemap Search Console

Et de l’ajouter ici :

Ajouter Sitemap Search Console

Comme vous pouvez le voir, ces deux méthodes sont très faciles ! Et comme vous communiquez directement ces informations à Google, elles sont très efficaces.

Notez toutefois que l’indexation de vos pages n’est pas instantanée. Cela peut prendre jusqu’à plusieurs jours. Et nous le rappelons encore une fois : une indexation n’est pas un référencement.

Optimiser votre site pour faciliter son indexation

Une fois passée l’étape de la Search Console, nous allons voir un peu plus en détail comment optimiser l’indexation de votre site. Ce travail peut se faire aussi bien en interne qu’en externe, via des backlinks.

Soigner votre maillage interne

Le maillage interne fait référence à la manière dont les différentes pages d’un site sont reliées les unes aux autres. Il se fait via des liens. Exemple : sur un site E-commerce, une page-catégorie est reliée à l’ensemble des pages du site via un lien dans le menu.

Le maillage interne est une notion très importante car il définit la manière dont les robots d’indexation parcourent votre site. Un bon maillage leur permet de bien comprendre la structure de votre site.

Plus une page est reliée à d’autres pages du site, plus elle est perçue comme importante. Sa distance par rapport à la page d’accueil est aussi prise en compte : une URL facilement accessible depuis la home est mieux considérée.

Pour soigner votre maillage interne, voici quelques bonnes pratiques :

  • Insérez exclusivement des liens en “dofollow”
  • Evitez les liens cassés, générateurs d’erreurs 404
  • Ne reliez pas vos pages à des redirections 301 ou 302
  • L’ancre du lien (le texte cliquable) doit être explicite : n’utilisez jamais de “cliquez ici”

Gérer votre netlinking

Les liens depuis des sites externes sont également importants pour votre indexation. Appelés backlinks, ils sont essentiels pour le bon fonctionnement de Google. Sans lien externe, comment découvrir de manière naturelle les nouveaux sites à indexer ?

Imaginons qu’internet est un bâtiment. Rien ne sert de construire une nouvelle pièce si aucune porte ne permet d’y accéder !

Par ailleurs, les backlinks sont une bonne manière pour Google de jauger l’importance de votre site sur la Toile. Si des sites pertinents, contextualisés et d’autorité font des liens vers votre site, c’est qu’il doit être intéressant. C’est un peu comme un concours de popularité à l’échelle du web entier…

Pour faciliter son indexation, vous devez donc faire rayonner votre site sur la Toile. Si les backlinks peuvent arriver de manière naturelle, vous pouvez aussi quelque peu provoquer ces opportunités. N’hésitez pas à contacter des gérants de sites partageant la même thématique que la vôtre pour créer de nouveaux liens !

Les points bloquants à éviter absolument

Concluons cet article par les erreurs à ne pas commettre. Il est complexe de construire quelque chose de solide, qui sera bien pris en compte par Google. Au contraire, ruiner votre indexation est d’une facilité déconcertante !

Parlons d’abord d’une erreur très fréquente lors de la mise en ligne d’un site. Dans une preprod, les développeurs ont souvent l’habitude de mettre en place des balises Meta Robots “noindex” sur l’ensemble des pages du site. Elles indiquent explicitement aux moteurs de recherche de ne pas les indexer. C’est une bonne pratique pour ne pas risquer de voir un site encore en construction se faire référencer sur Google. C’est une catastrophe si vous oubliez de retirer ce bout de code lors de la mise en ligne du site.

De même, votre robots.txt doit être correctement configuré. Il peut arriver que sur une preprod celui-ci bloque l’exploration de l’ensemble des pages du site pour les robots de crawl.

Enfin, un site indexable est un site constitué de pages HTML classiques. Si l’activation du JavaScript est indispensable pour lire et explorer vos pages web, celles-ci ne seront pas indexées sur Google.

Bien que le géant de Mountain View ait fait des progrès à ce sujet, il comprend encore très mal les sites reposant exclusivement sur le JavaScript. Vous pouvez ajouter des scripts JS pour dynamiser vos pages, mais les faire reposer entièrement sur cette technologie est une très mauvaise idée.

Découvrez des articles similaires

Comment estimer son budget de crawl grâce à la Google Search Console ?

Si vous êtes sur cette page, vous connaissez déjà la définition du budget de crawl : il s’agit du...

Publié le 3 juillet 2023novembre 21st, 2023

JavaScript et SEO sont-ils compatibles ?

Pendant longtemps, cet article de blog aurait été le plus court du monde. Nous aurions simplement répondu “non”...

Publié le 15 juin 2023novembre 21st, 2023

L'importance SEO des URL non indexables

Pour optimiser l’utilisation de votre budget crawl et la performance SEO, vous devez présenter aux Google bots des...

Publié le 30 janvier 2023novembre 21st, 2023

Newsletter