Skip to main content
Google SGE

La Search Generative Experience, un robot à votre service

Le SEO est-il mort ? Cela fait 20 ans que l’on prophétise cette catastrophe. Certains disent que bientôt l’IA générative va remplacer les traditionnels résultats de recherche grâce à ses réponses plus contextualisées. Il suffit de voir comment les parts de marché mondiales de Google ont évolué depuis l’arrivée de ChatGPT sur Bing : en octobre 2022, elles étaient de 92,34%. En octobre 2023, elles sont de 91,53%. Attendez… Quoi ?

Bon ok, la révolution n’est pas pour tout de suite, mais les choses vont-elles changer ? Google a déployé dans 120 pays, mais pas la France, SGE. Ces initiales de Search Generative Experience sont sa réponse à Bing. Il est désormais possible, sur certaines requêtes, de recevoir des réponses via ce qui s’apparente à un chatbot. Cela est-il réellement une menace pour le SEO ? Et surtout, comment s’y préparer ?

Dépassez les stratégies de référencement traditionnelles

Si vous voulez que votre SEO reste au top, vous allez devoir faire évoluer vos stratégies d’optimisation. Ce ne sera ni la première, ni la dernière fois. Comme souvent, c’est la manière de concevoir votre contenu qui va se retrouver chamboulée. Nous restons malgré tout sur la même dynamique. Il s’agit de moins en moins de travailler des mots-clés selon une hypothétique densité, au profit d’une rédaction qui adopte un champ sémantique plus large.

Les progrès en IA de Google ont aussi eu un impact sur sa manière d’analyser vos contenus. De nouvelles notions entrent dans l’équation, comme l’autorité thématique. Il ne vous suffit plus de rédiger une certaine quantité de textes pour être crédible. Vous devez aussi refléter une véritable expertise dans votre domaine. Cela passe bien sûr par l’exactitude de vos propos, mais ce n’est pas suffisant. Vous devez remplir des critères objectifs pour avoir la pleine confiance de Google. C’est là que rentre en scène l’EEAT.

Les critères EEAT deviennent centraux pour SGE

Au départ était l’EAT. Le moteur de recherche le plus connu du monde voulait s’assurer que les sites rentrant dans la catégorie “YMYL” (“Your Money Your Life”) fassent preuve d’une fiabilité plus élevée que les autres. Cela concernait donc le triptyque santé, finances et juridique. Trois thématiques particulièrement sensibles, n’est-ce pas ?

Les initiales EAT signifient Expertise, Autorité et Fiabilité (Expertise, Authority, Trustworthiness en anglais). Plus tard s’est greffé un quatrième critère : l’expérience. Vous devez donc prouver en plus des trois premiers critères que votre contenu démontre un certain degré d’expérience.

Nous voyons ces derniers mois que ces critères s’étendent sur les sites de toutes thématiques. Vous devez désormais prouver que vous êtes un véritable expert du sujet que vous abordez, quel qu’il soit. Pour cela, en plus de l’exactitude de vos propos, vous devez inclure dans chaque page stratégique pour votre SEO un ensemble de sources vers des domaines d’autorité, comme un site gouvernemental. Il est également important que l’auteur de l’article soit clairement identifié, pour montrer à Google que votre contenu est rédigé par une “vraie personne”. En clair, la qualité de vos contenus est beaucoup plus scrutée qu’avant.

Google SGE est sensible à la longue traîne

Plus le temps passe, plus nous voyons que le secret pour se distinguer de la concurrence est l’exploitation de la bonne niche. Plutôt qu’essayer de viser exclusivement les mots-clés à plus fort volume de recherche, et donc les plus concurrentiels, cherchez la requête plus rare mais aussi moins représentée par d’autres sites. En répondant très précisément à certaines questions, vous encouragez Google à vous considérer comme une source pour le SGE. Vu le florilège quasiment infini de questions que peuvent se poser les internautes, vous n’avez que l’embarras du choix !

Les données structurées vous seront d’une grande aide

Également appelées rich snippets dans la langue de Larry Page, les données structurées ne datent pas d’hier. Elles facilitent la compréhension de vos pages web par Google, et en ce sens elles sont plus importantes que jamais. Petit rappel pour ceux qui ne sauraient pas de quoi nous parlons.

Les données structurées permettent de fournir des informations supplémentaires sur le contenu d’une page web, comme les avis de produits, les informations sur des événements, les coordonnées d’une entreprise, des informations spécifiques aux chambres d’hôtels, etc. Formalisées par des balises, dans un langage extrêmement normé et conçu pour des robots, elles aident Google à enrichir ses résultats de recherche d’informations supplémentaires.

Certaines données structurées s’adaptent particulièrement bien à SGE. Nous pensons en particulier aux recettes de cuisine et à tout ce qui touche aux FAQ. Il devient de plus en plus important de penser aux chatbots quand vous implémentez ces rich snippets sur votre site.

Conclusion : Google SGE est-il une menace ou une opportunité ?

L’arrivée de l’intelligence artificielle dans nos vies est quelque chose d’inéluctable. Celle-ci fait déjà partie de notre quotidien, et ce phénomène ne va que s’amplifier. Il convient donc de vivre avec, si nous ne voulons pas finir complètement dépassés. Certains rétorquent que beaucoup d’emplois vont disparaître. C’est vrai, mais ce sera au profit d’autres plus intéressants. Nous pouvons faire un parallèle avec l’arrivée d’Excel et des logiciels de comptabilité dans les années 80. Oui cela a mis fin aux petites mains qui remplissaient manuellement le grand livre des comptes, mais était-ce vraiment un métier passionnant ? C’est avant tout l’opportunité de monter en compétences, et d’occuper des postes plus intéressants.

Nous pensons donc que Google SGE est une formidable opportunité pour le SEO, plutôt qu’une menace. Vous avez la possibilité d’accroître notre visibilité en ne vous contentant plus simplement de la traditionnelle liste de résultats de recherche. Même si le chatbot envahit l’espace au-dessus de la ligne de flottaison, les sites ne disparaissent pas pour autant. Il n’y a aucun doute sur le fait que vous avez la possibilité d’enregistrer un trafic complémentaire à l’existant.

Bien entendu, l’avenir à ce sujet est encore plein d’incertitudes. Mais franchement, quel référenceur travaille exactement de la même manière depuis 20 ans ? Les changements font partie de notre métier, et Google SGE ne fait qu’ouvrir un nouveau chapitre exaltant.

Découvrez des articles similaires

Google Labs : Qu'est-ce que c'est ? Comment ça fonctionne ?

Connaissez-vous le cimetière de Google ? On appelle ainsi tous les projets arrêtés par la firme de Mountain View....

Publié le 17 janvier 2024janvier 19th, 2024

Quelles sont les tendances SEO pour 2024 ?

Après une année 2023 riche en Core Updates et marquée par les avancées de l’IA, il est temps...

Publié le 10 janvier 2024janvier 19th, 2024

Comment tester la beta de Google SGE avant sa sortie ?

De nombreux pays ont désormais accès à Google SGE. Plus de 120 à l’heure à nous écrivons. Mais...

Publié le 15 décembre 2023janvier 19th, 2024

Newsletter