Skip to main content
Le SEO sur YouTube

Découvrons ensemble toutes les spécificités du SEO sur YouTube

Derrière son apparente simplicité, YouTube est une plateforme polyvalente. Ce n’est pas juste un site d’hébergement et de partage de vidéos. Si c’était son but initial et que cela reste sa colonne vertébrale, YouTube est également un réseau social et un moteur de recherche. Bien entendu, c’est la dernière composante qui nous intéresse sur ce blog.

Si YouTube est – littéralement – un moteur de recherche, alors faire du SEO sur cette plateforme est possible. Pour autant, nous sommes sur des fondations très différentes du référencement sur Google. Il y a deux raisons à cela. La première, la plus évidente, est que vous n’avez pas de page web mais une vidéo, et pas de site mais une chaîne. La seconde, c’est parce que YouTube est aussi et avant tout un algorithme de curation.

Revenons donc ensemble sur les spécificités du référencement sur YouTube, afin de nous donner les moyens d’augmenter notre visibilité !

Comprendre l’algorithme de YouTube

L’algorithme de YouTube fonctionne selon une variété de facteurs. Comme Google me direz-vous, et vous aurez raison, à la différence que ces paramètres ne sont pas les mêmes. Alors quels sont-ils ?

L’historique de visionnage et de recherche de l’utilisateur : c’est là l’épine dorsale du fonctionnement de l’algorithme. Quand vous regardez une vidéo, YouTube peut automatiquement prédire que vous aimeriez d’autres vidéos dans la même thématique. Il s’appuie pour cela sur le comportement de l’ensemble de ses utilisateurs. Si des personnes appréciant les mêmes vidéos que vous en aiment d’autres que vous ne connaissez pas, alors celles-ci devraient vous plaire.

L’engagement de l’utilisateur : comment les utilisateurs consomment-ils la vidéo ? YouTube analyse la durée de visionnage moyen d’une vidéo, les likes et dislikes, les commentaires et le taux de clic vers vos vidéos. Plus l’engagement de votre public est fort, plus vous serez facilement recommandé par YouTube.

Les métadonnées : YouTube analyse scrupuleusement le titre, la description, les tags, la catégorie et la langue. Cela l’aide à cerner la thématique de votre vidéo et ainsi la proposer au public le plus à même de l’apprécier.

Fréquence de mise en ligne : cela peut vous sembler étonnant, mais YouTube accorde une grande importance au rythme de production d’une chaîne YouTube. Nous y reviendrons plus en détail dans un paragraphe dédié.

Bien entendu, ces indicateurs ne sont qu’un exemple. Nous venons de faire une vue d’ensemble synthétique. Rentrons maintenant dans le détail sur les bonnes pratiques pour booster votre SEO sur YouTube !

Trouver les bons mots-clés et les mettre en avant

Dans cette partie, nous allons nous intéresser strictement au référencement sur le moteur de recherche de YouTube, et non sa curation de contenus. Comme sur Google, les utilisateurs font une recherche en sous forme de mots-clés. Ces requêtes sont tapées plus ou moins souvent. En SEO, nous mesurons cette popularité en calculant le volume de recherches, c’est-à-dire le nombre de fois où un mot-clé est recherché sur un mois.

Il existe des outils comme le Keyword Tool d’Ahrefs qui permettent de connaître précisément le volume de recherche des mots-clés sur YouTube. Comme vous vous en doutez, ce volume peut être très différent de Google, et reflète souvent des intentions de recherche informationnelles.

Pour ce qui est de la concurrence, la logique est cette fois-ci la même que n’importe quel autre moteur de recherche. Plus un mot-clé est générique, plus il a un gros volume, et plus il est concurrentiel.

Si vous avez une petite chaîne, vous ne pourrez faire face aux mastodontes de la plateforme. Par contre, exploiter une niche peut vous permettre d’être rapidement visible. Et certaines niches sont parfois étonnamment très suivies. Si vous tenez une chaîne sur le fonctionnement des transports en commun en Russie, vous avez plus de chance de toucher votre audience cible que si vous êtes sur Minecraft.

Maximiser les clics vers votre vidéo

Une fois positionné sur un bon mot-clé, encore faut-il que vous donniez envie de cliquer sur votre vidéo ! Pour cela, pas de secret, votre miniature doit être parfaite. Cette image est devenue tellement centrale pour le succès d’une vidéo que sa réalisation est devenue un métier à part entière chez les plus gros youtubers.

Il est très important de se concentrer sur vos miniatures, quelles que soient vos ambitions. Rendez les visuellement captivantes et tellement accrocheuses qu’elles donnent irrépressiblement envie de cliquer. Mais attention, assurez-vous que celles-ci reflètent bien le contenu de la vidéo pour éviter de décevoir votre audience !

Privilégiez les visages, qui attirent bien plus l’attention que d’autres éléments. N’hésitez pas à détourer ceux-ci en blanc pour les faire ressortir. Utilisez des images nettes, de haute résolution et des couleurs vives. La simplicité est la clé, la surcharge d’informations est votre ennemie.

Pour le titre, soyez informatif mais aussi intriguant. Votre objectif est de pousser suffisamment à la curiosité pour donner envie de regarder votre vidéo. N’oubliez pas d’y inclure le mot-clé que vous visez, c’est important pour votre référencement. En fait, le titre de votre vidéo YouTube, c’est comme la balise Title de votre page web : indispensable dans une stratégie SEO, c’est l’une des zones les plus prises en compte par l’algorithme, tout en ayant un fort impact sur le taux de clic.

Soutenir l’engagement et les interactions

Parfois, optimiser le SEO d’une vidéo YouTube se fait directement sur la vidéo en elle-même. Encouragez vos auditeurs à réagir ! N’hésitez pas à leur demander de laisser un J’aime, s’abonner “avec la petite cloche” et commenter. Toutes ces actions ont un impact sur la portée de vos vidéos, et solliciter explicitement les utilisateurs en ce sens a un vrai impact. Par exemple, posez leur une question : cela stimulera nécessairement la partie commentaires.

Il est également important d’optimiser votre “watch time”, autrement dit le temps que votre public est prêt à rester sur votre vidéo. L’idéal est bien évidemment qu’ils arrivent tous à la fin. Pour cela, n’hésitez pas à teaser, stimuler, captiver, surprendre… Soyez talentueux ! Bien évidemment, cette optimisation se fait avant tout au niveau du montage. Nous laisserons donc ces détails aux professionnels du secteur.

Ce qui est certain, c’est qu’au même titre qu’un contenu sur une page web, la quantité n’est pertinente qu’avec la qualité. Ne faîtes des vidéos longues que si celles-ci se justifient vraiment. Votre audience est sollicitée de toute part, il est donc souvent plus malin de faire une bonne vidéo de 15 minutes qu’un format d’une heure.

Promouvoir vos vidéos hors de YouTube

YouTube calcule les interactions avec les internautes même hors de sa plateforme, grâce aux lecteurs vidéos externes à intégrer directement sur votre site. Si votre site a une certaine audience, cela peut amener beaucoup de gens à lire la vidéo directement depuis vos pages web. Un cercle vertueux s’enclenche alors, pour peu que vous ayez mis en place les optimisations précédemment citées.

Du fait de sa capacité à analyser l’interaction des internautes hors du site, les réseaux sociaux peuvent vraiment aider à booster votre référencement sur YouTube. C’est une grande différence par rapport à Google, pour qui les réseaux sociaux ont un impact quasi-nul sur le SEO.

Il existe plein de techniques vous aidant à promouvoir vos vidéos sur le web. Vous pouvez interagir avec quelqu’un sur X, répondre à une question sur un forum, ou tout simplement insérer votre dernière vidéo dans une newsletter. Les opportunités sont quasiment infinies. Attention malgré tout à ne pas vous transformer en spam ambulant : soyez toujours pertinent et utile dans vos partages.

Régularité et thématisation sont les maîtres mots

Les algorithmes de YouTube sont conçus pour encourager la publication régulière de contenus, et si possible le mieux ciblé possible. C’est pour cette raison que faire des sorties récurrentes de vidéos, depuis une chaîne qui ne s’éparpille pas dans une multiplicité de thématiques, est une vraie force pour votre référencement.

Sur YouTube, plus vous publiez, plus vous avez de chances d’être mis en avant dans les suggestions et les résultats de recherche. Par ailleurs, c’est aussi un outil de fidélisation. Si votre audience sait qu’elle vous retrouvera tous les mercredis midi ou tous les vendredis à 18h, vous instaurez une sorte de rituel. En créant une habitude de visionnage, vous encouragez la fidélisation.

Par ailleurs, la thématisation est centrale. Pour dire les choses plus explicitement, vos vidéos doivent être cohérentes entre elles. En axant votre chaîne sur un thème spécifique, vous vous forgez une identité et captez un public plus ciblé et plus précis, ce qui est capital pour donner envie de s’abonner. La thématisation, c’est aussi un moyen pour les algorithmes de YouTube de mieux cerner votre chaîne. Plus un algorithme “comprend” ce qu’il analyse, plus il la favorise, car il a la certitude d’être pertinent dans ses suggestions.

Analysez vos résultats et ajustez si besoin !

Si performer est une bonne chose, il convient aussi de le savoir ! Grâce à YouTube Analytics, vous pouvez connaître de manière très précise la portée de votre chaîne, les interactions sur vos vidéos et le public qui vous suit. Vous avez notamment le droit à des précisions sur la démographie de votre audience : tranche d’âge, genre, pays de visionnage… C’est très parlant et parfois surprenant.

Bien sûr, vous aurez la possibilité d’analyser vos performances sur les différents KPI cités tout au long de cet article : durée de visionnage moyen, nombre de vues et évolution de celles-ci, engagements des utilisateurs, et bien d’autres encore.

Prenez compte de cette data et ajustez votre stratégie si besoin. Même si nous pensons ne pas avoir besoin de vous le suggérer, lisez vos commentaires ! Vous comprendrez ainsi mieux comment vos vidéos sont perçues. Contrairement à la télévision, vous pouvez comprendre le ressenti de votre audience dans un niveau de détail extrême. Profitez de cette opportunité. C’est la clé vers l’amélioration continue de vos vidéos.

Découvrez des articles similaires

Google et DMA : que change concrètement cette loi de l'Union Européenne pour votre SEO ?

Comme toutes GAFAM à ses débuts, Google avait un fort capital sympathie. Après tout, n’étaient-ce pas deux petits...

Publié le 21 février 2024

SEO et réseaux sociaux : quel impact ?

Les référenceurs parlent peu souvent des réseaux sociaux dans leurs optimisations SEO. Ce n’est pas un hasard, le...

Publié le 14 février 2024

Google SGE : Quels sont les risques pour mon trafic SEO ?

On ne va pas se mentir, la Search Generative Experience (SGE de son petit nom) est un vrai...

Publié le 7 février 2024

Newsletter