Skip to main content

Veille-1.png

veille seo mai 2023 mascotte foxglove

En ce début du mois de juin, Foxglove revient pour vous sur les dernières actualités SEO du mois de mai. Bonne lecture !

Sommaire

IA

  • Search Generative Experience : la nouvelle interface de recherche de Google à base d’IA
  • Search labs, le nouveau programme pour accéder aux premières expériences de Google aux USA
  • Google Bard, Google Maps, Duet AI,  les nouveautés Google annoncées au Google I/O
  • Bing, moteur de recherche par défaut de ChatGPT
  • Sondage : les français et l’IA générative

Contenu & Expertise

  • Topic Authority : c’est quoi ?
  • Quels KPI pour évaluer la qualité d’un contenu ?

Core Web Vitals

  • L’INP, critère de réactivité d’une page, remplacera le critère FID en 2024 : comment s’y préparer ?

SERP

  • Visibilité locale : les facteurs de positionnement
  • “Nom de sites”, attribués maintenant au sous-domaine

DATA

  • GA4 : les erreurs de configuration à ne pas faire
  • La fin des cookies tiers en 2024 : Google explique les prochaines étapes

mascotte foxglove jaune avec livresEnvie d’en apprendre plus ? Voici nos derniers articles d’actualités à découvrir sur notre site :

Toute la veille en détail, c’est parti !

 

 

 

 

IA

Search Generative Experience : la nouvelle interface de recherche de Google à base d’IA

Google vient de lancer en version test aux Etats Unis, une nouvelle version de son moteur de recherche avec des fonctionnalités à base d’IA, appelée : Search Generative Experience (SGE). Barry Schwartz partage son retour d’expérience sur le site Seroundtable avec des captures d’écran à l’appui.  

capture écran de la nouvelle interface de recherche de google à base d'IA

Ces premiers tests montrent que Google affichera un nombre limité de liens vers des sites sources et uniquement des sites jugés de haute qualité. Concernant, les sites YMYL (liés à la santé, au finance), Google affichera une clause de non-responsabilité.

Google a ouvert sa liste d’attente pour l’expérience générative de recherche aux Etats Unis dans un premier temps, sur Chrome et l’application Google (Android et iOS). 

Selon Google, l’évolution de la recherche en ligne avec l’IA : “offrira des réponses personnalisées à des requêtes complexes. 

Sources : 

Search labs, le nouveau programme pour accéder aux premières expériences de Google aux USA

Le 25/05, Google a annoncé l’ouverture du Search labs, un nouveau programme permettant d’accéder aux premières expériences de Google, telles que  SGE (Search Generative Experience), Code Tips et Add to Sheets aux États-Unis, pour les personnes inscrites sur la liste d’attente de labs.google.com/search.

capture d'écran de search labs
Sources :

Google Bard, Google Maps, Duet AI,  les nouveautés Google annoncées au Google I/O

google bard
Google a annoncé lors de sa conférence au Google I/O, le 10 mai dernier, ses nouveautés liées à Bard et autres services dominés par l’Intelligence Artificielle. 

  • Ouverture de Google Bard, agent conversationnel de Google à 180 pays, dans 40 langues dans les prochaines semaines. 
  • Intégration de Google Lens à Bard, afin de livrer des réponses aussi bien textuelles que visuelles. Possibilité d’intégrer des images dans ses prompts. 
  • Génération de code dans plus de 20 langages de programmation  avec Bard, grâce  à PaLM 2 (Pathways Language Model).
  • Intégration de Google Bard dans les applications Google : Docs ; Drive ; Gmail ; Maps … ainsi que dans des extensions de partenaires comme le générateur d’Image par IA Adobe Firefly. 

Autres nouveautés, parmis lesquelles : 

  • Google Maps dévoile une nouvelle vue immersive 3D pour vos trajets

La nouvelle vue immersive pour les itinéraires sera déployée dès cet été et sera officiellement lancée dans 15 villes d’ici la fin de l’année dont Amsterdam, Berlin, Dublin, Florence, Las Vegas, Londres, Los Angeles, New York, Miami, Paris, Seattle, San Francisco, San Jose, Tokyo et Venise. 

Cette nouvelle fonctionnalité de Google Maps fusionne des milliards d’images Street View et aériennes grâce à l’IA. C’est comme une répétition générale avant le jour J.

  • Duet AI, l’assistant IA de Google pour concurrencer Microsoft Copilot
  • Duet AI est un assistant IA intégré dans les applications Google Workspace : Gmail, Docs, Sheets, Slides Avec Duet AI, Google vient clairement concurrencer Microsoft Copilot, qui propose des fonctionnalités IA similaires au sein de toute sa suite bureautique (Word, Excel, PowerPoint, Outlook, Teams…).
  • Détecteur d’images créées en IA Générative, avec la fonction la fonction « About this image ».
  • MusicLM, l’outil d’IA qui transforme le texte en musique
  • Tailwind, l’outil de bloc-notes alimenté par l’IA

Toutes les vidéos récapitulatives de la conférence sont à retrouver sur le site Google I/O. 

 Sources :

Bing, moteur de recherche par défaut de ChatGPT

Microsoft a annoncé l’intégration de Bing dans ChatGPT dès à présent pour les abonnés de ChatGPT Plus, et  très prochainement pour la version gratuite du chatbot, sous la forme d’un plugin.

L’intégration de Bing, permettra à ChatGPT (dont la base de données s’arrête à septembre 2021), de fournir des réponses d’actualité issues des données du web. ChatGPT pourra ainsi indiquer les sources de ses réponses. 

bing & chatgpt

Source : BDM

Sondage : les français et l’IA générative

Une étude menée par l’IFOP et Talan, montre  que 71 % des Français ont déjà entendu parler des IA génératives. Et pour 74 % d’entre eux, il s’agirait même d’une « nouvelle révolution industrielle». Pour preuve, ils sont déjà 44 % à utiliser les IA génératives à la fois dans le cadre personnel et professionnel.

sondage sur l'ia générative
Les principaux usages qui sont faits des outils à base d’IA tels que  : ChatGPT  et  Midjourney sont : 

  • 34 % les utilisent pour augmenter leurs connaissances,
  • 31 % pour effectuer des recherches,
  • 26 % pour traduire des textes,
  • 20 % pour augmenter leur productivité,
  • 20 % pour générer des textes comme des lettres de motivation, des emails, etc.,
  • 18 % pour augmenter leur créativité.

Source : BDM (23/05/23)

Contenu & Expertise

Topic Authority : c’est quoi ?

Google vient de publier sur son blog ce 23 mai, le fonctionnement du Topic  Authority..Ce système en place depuis plusieurs années, détermine le niveau d’expertise d’un contenu sur un sujet précis, et plus précisément dans les domaines de la santé, la politique ou la finance.

Ce système se base sur différents critères/ signaux : 

  • La notoriété d’une source pour un sujet ou un lieu

« nos systèmes comprennent les publications qui semblent particulièrement pertinentes pour des sujets ou des lieux. Par exemple, ils peuvent déterminer que les personnes à la recherche d’actualités sur la thématique Nashville high school football se tournent souvent vers des publications comme The Tennessean pour de la couverture locale. »

  • L’influence et la couverture originale : 

« notre système examine les couvertures médiatiques originales (par exemple, l’éditeur ayant publié une histoire en premier est cité par d’autres éditeurs) pour comprendre comment une publication est influente et fait autorité sur un sujet. En 2022, nous avons ajouté le label Highly Cited afin d’aider les gens à mieux identifier les histoires qui ont fait fréquemment l’objet de citations par d’autres médias. »

  • La réputation de la source :

« notre système examine également l’historique des contributions de haute qualité d’une source ou les recommandations de sources expertes, à l’image de sociétés professionnelles. Par exemple, l’historique d’une publication qui propose des reportages originaux ou une publication dont les journalistes ont reçu des distinctions constituent des preuves importantes de la réputation des sites d’information. »

Avec le Topic Authority, Google a tendance à privilégier les sources locales et expertes, qui proposent des contenus originaux, en lien avec des sujets ou des régions spécifiques, susceptibles d’intéresser certains internautes. Ce système est en lien direct avec les recommandations de Google pour produire du contenu utile et fiable.

Source : Blog Google  (23/05/23)

Quels KPI pour évaluer la qualité d’un contenu ?

Amanda Natividad et Rand Fishkin du site Sparktoro partagent leur méthodologie pour mesurer la qualité d’un contenu. Une méthodologie qui s’appuie sur une approche marketing globale, liée aux objectifs business de l’entreprise.

kpi pour évaluer un contenuParmi les indicateurs de performance proposés : le partage et la re publication d’un contenu sur différentes plateformes, la qualité des discussions sur les blogs et forum au sujet d’une publication, la production de contenu inspirant, la reprise des contenus par d’autres.

Un article intéressant pour prendre de la hauteur sur les objectifs d’un contenu. 

Source : Sparktoro (16/05/23)

Core Web Vitals

L’INP, critère de réactivité d’une page, remplacera le critère FID en 2024 : comment s’y préparer ?

L’ INP (Interaction to Next Paint) sert à évaluer la vitesse à laquelle un site réagit aux interactions d’un internaute sur page.  Objectif : offrir une expérience fluide de navigation, avec un délai de latence en dessous de 200ms. Contrairement à la métrique FID, jugée incomplète par Google, INP mesure toute la réactivité de la page et pas seulement après la première interaction.

Ce critère sera officiellement une métrique de Core Web Vitals en Mars 2024. Il sera alors possible de surveiller cette métrique dans la Search Console. 

D’ici là, vous trouverez sur les sites : fasterize  et Search Engine Watch, deux articles avec  des conseils pour l’améliorer l’INP lors du chargement d’une page. 

Parmi les recommandations, on peut noter  le fait de réduire au maximum les taches d’arrière-plan et d’éviter le chargement de code tiers. 

Sources :

SERP

Visibilité locale :  les facteurs de positionnement

Miriam Ellis du site Moz, a identifié 7 grands facteurs qui semblent influer sur l’apparition d’un établissement dans le local pack* de Google  : 

  • Le choix des catégories principales
  • Le choix des catégories secondaires dans la fiche d’établissement Google Business Profile
  • Inclure des mots-clés dans le nom de l’établissement, mais pas n’importe comment, pour ne pas être bloqué par Google pour spam.
  • La proximité de l’adresse par rapport au point de recherche
  • L’adresse physique dans la ville de recherche
  • Participer à la lutte contre le spam : signaler les faux noms d’entreprise ; entreprises fictives, emplacements fictifs…
  • Viser une note de 4 étoiles ou plus pour maximiser ses chances de se positionner et de convertir

*Le local pack correspond à plusieurs types de formats que Google fait apparaître lorsqu’il considère qu’une requête présente une dimension locale ( photos, notations, positions des établissements sur la carte, adresses physiques, prix, horaires d’ouverture, liens… ).

Plus globalement, les autres points à prendre en compte pour une bonne visibilité locale sont : la mise à jour régulière de son compte Google Business Profile (horaires, photos…), la publication  de contenus de qualité (nouveautés produits ; évènements ; …), collecter et répondre aux avis clients. Parmi les optimisations on-site, mettre en place un store locator, avec des pages de présentation de chaque établissement et optimiser son site avec des requêtes géolocalisées sur les pages en lien avec du contenu géolocalisé. 

Découvrez un article complet sur ce sujet, sur notre site  : 5 conseils d’experts pour booster votre SEO local

Sources :

“Nom de sites”, attribués maintenant au sous domaine

Vous pouvez maintenant demander à Google d’afficher un nom de site différent dans ses pages de résultats pour votre domaine principale et sous-domaine. 

Google a mis à jour sa documentation à ce sujet en Anglais (uniquement) pour l’instant. 

nom de site attribués au sous domaine : technical guidelinesSource : Google Search Central 

DATA

GA4 : les erreurs de configuration à ne pas faire

Voici quelques bonnes pratiques et erreurs à éviter pour ne pas nuire à l’exactitude et à la fiabilité des données recueillies.mascotte foxglove rose avec ampoule

  1. Ne pas définir une période de conservation des données : par défaut la période est de deux mois. Afin de pouvoir faire une analyse YoY, il est préférable de modifier la période de conservation à 14 mois.
  2. Dimensions à cardinalité élevée : Pour atténuer l’impact d’une cardinalité élevée dans GA4, envisagez de créer un ensemble de valeurs.
  3. Ne pas se connecter au compte BigQuery : BigQuery présente un gros avantage par rapport aux rapports personnalisés GA4, car les données ne sont jamais échantillonnées. Pensez à associer GA4 à BigQuery.
  4. Ne pas configurer d’audiences personnalisées : Avec les audiences GA4, vous pouvez analyser des segments de données spécifiques, ce qui vous permettent d’obtenir des informations précieuses. Par exemple, vous pouvez créer des publics cibles tels que des utilisateurs engagés, des utilisateurs abonnés ou des utilisateurs ayant effectué un achat au cours des 30 derniers jours. Étant donné que les dates d’audience ne sont pas rétroactives, il est important de définir vos audiences cibles au début de la configuration afin de recueillir des données historiques.mascotte foxglove orange avec parchemins
  5. Utilisation de la migration automatique à partir d’Universal Analytic. Il est préférable de ne pas utiliser la migration automatique (la fiabilité de la data reprise est parfois peu fiable). Profitez de cette migration pour repenser vos analyses et concevoir à nouveau votre architecture de collecte d’événements pour une meilleure analyse.
  6. Ne pas exclure les références indésirables : E-commerçant, pensez à exclure les domaines liés au processus de paiement. A chaque redirection vers votre site, post-paiement, une nouvelle visite sera comptée dans Analytics, si le domaine n’est pas exclu.
  7. Ne pas choisir la bonne identité de rapport

3 options de rapport sont disponibles :

  • Mélangé
  • Observé
  • Basé sur l’appareil

capture écran rapport analyticsChoisissez l’option : “basé sur l’appareil”,si vous n’avez pas d’identifiants de connexion et d’utilisateurs sur votre site Web, car les deux autres options peuvent fausser vos données de conversion.

Avec les options modélisées et observées, vous remarquerez souvent que « des seuils de données sont appliqués » dans vos rapports, ce qui a des implications sur l’exactitude des données.

Il est possible de basculer entre ces options et voir comment vos données changent.

Source : SearchEngineLand  (29/05/2023)

La fin des cookies tiers en 2024 : Google explique les prochaines étapes

Google supprimera les cookies tiers* progressivement à partir du début de l’année 2024, tout en continuant de déployer Privacy Sandbox.

Au premier trimestre 2024, les cookies tiers seront supprimés pour 1 % des utilisateurs de Chrome. Selon Google, cette mesure « aidera les développeurs à mener des expériences en conditions réelles pour évaluer l’état de préparation et l’efficacité de leurs produits sans cookies tiers ».

Pour ceux qui souhaiteraient anticiper ces changements au plus tôt, Google permettra également de simuler la fin des cookies tiers dès le quatrième trimestre 2023.

Google a commencé à déployer dès 2021 Privacy Sandbox, un ensemble de technologies conçu pour proposer de nouvelles méthodes de ciblage plus respectueuses de la confidentialité des utilisateurs. Durant l’année 2022, des API de Privacy Sandbox, en phase de test, ont été mises à disposition de quelques développeurs. À partir de juillet prochain, ces API seront disponibles pour tous les utilisateurs de Chrome.

Un calendrier public permet de suivre les différents stades du processus de développement de Privacy Sandbox. 

*Les cookies « tiers »,  permettent de tracer le comportement de l’internaute sur tous les sites qui les intègrent. Ils sont déposés sur des domaines différents de celui du site principal.

Source : BDM  (22/05/2023)

Encore plus sur le sujet

Envie d’en apprendre plus ? Voici nos derniers articles d’actualités à découvrir sur notre site :

Découvrez des articles similaires

Toute la veille SEO du mois de janvier 2024 partagée par nos experts !

En ce début du mois de février, Foxglove revient pour vous sur les dernières actualités SEO du mois...

Publié le 1 février 2024décembre 11th, 2023

Toute la veille SEO du mois de décembre 2023 partagée par nos experts !

En ce début du mois de janvier, Foxglove revient pour vous sur les dernières actualités SEO du mois...

Publié le 4 janvier 2024décembre 11th, 2023

Toute la veille SEO du mois de novembre 2023 partagée par nos experts !

En ce début du mois de décembre, Foxglove revient pour vous sur les dernières actualités SEO du mois...

Publié le 8 décembre 2023décembre 11th, 2023

Newsletter