Skip to main content
E-commerce SEO

Les joies du E-commerce

Ça y est, après plusieurs mois compliqués à gérer la création de votre entreprise, la constitution d’un premier stock et le développement de votre site E-commerce, vous êtes fin prêt à conquérir le web. Toutes vos fiches produits sont prêtes, l’ensemble est parfaitement fonctionnel, en clair rien ne vous arrêtera dans votre succès.

Plusieurs jours après votre démarrage, la réalité vous revient en plein visage : personne n’achète vos produits. Pire encore, quand vous regardez vos statistiques sur Google Analytics, vous avez l’impression d’être le seul visiteur. Mais quelles erreurs avez-vous pu faire ?

L’explication est très simple. Il ne suffit pas d’ouvrir un site pour être visible. Vous devez penser en amont comme en aval à votre SEO. Et c’est précisément le sujet de cet article. Nous allons voir ensemble comment optimiser pour le référencement vos fiches produits, qui font partie des pages les plus importantes de votre site.

Conseil 1 : appliquez les bases du SEO

Commençons déjà par la base du SEO. Toute fiche produit se doit de correspondre à ces impératifs si vous voulez vous donner une chance d’accueillir des internautes depuis les résultats de recherche de Google.

Tout d’abord, il faut bien comprendre que certaines zones de vos pages sont plus importantes que d’autres pour votre SEO. Soignez consciencieusement vos balises, en l’occurrence la Title et la Meta Description. Faites apparaître votre mot-clé le plus important dans votre balise Title et soyez suffisamment engageant dans la Meta Description pour donner envie à l’internaute de cliquer.

Une autre balise ne doit pas être négligée : l’attribut “alt” des images. Sur la plupart des sites E-commerce, les fiches produits contiennent des images attrayantes. Cela vous donne l’opportunité de prolonger votre référencement naturel sur Google Images. Quoi de mieux pour les clics qu’une belle photo qui donne envie d’acheter le produit ? Vous l’avez compris, optimiser vos images peut rapporter gros. N’hésitez pas à faire une description claire et concise du produit.

Enfin, pour en finir une bonne fois pour toute avec cette histoire de balise, assurez-vous de respecter la hiérarchisation des Hn. C’est ainsi que l’on appelle les titres et sous-titres de vos pages. La H1 doit être unique, car c’est le titre principal de la page. La H2 correspond à un sous-titre, la H3 à un sous-sous-titre, etc. C’est comme les poupées russes : chaque sous-titre doit s’imbriquer dans un autre d’un rang plus élevé. Bien entendu, vous n’avez aucune obligation d’utiliser des H3 ou des H4. Ne le faites qu’en cas de besoin.

Toujours sur les bases du SEO, n’oubliez pas quelques prérequis essentiels :

  • Proposez un site adapté au format mobile (la majorité du trafic provient des smartphones)
  • Assurez vous que vos pages chargent vite (dans l’idéal, sous les 500 millisecondes)
  • Faites des pages répondant dans un code HTTP 200 et sans balise Meta NoIndex

Découvrez notre article plus complet pour bien maîtriser les bases du référencement naturel.

Conseil 2 : soyez cohérents avec les mots-clés visés

Comme il n’existe pas de SEO sans mot-clé, vous devez y penser sur vos fiches produits. Pour savoir lesquels viser, faites une étude de mots-clés. Cet exercice consiste à trouver, via des outils spécialisés comme le Keyword Magic Tool de Semrush, quels termes seraient pertinents pour votre business. Quelques conseils pour faire les bons choix :

  • Ne cherchez que des mots-clés cohérents avec ce que vous vendez
  • Retenez ceux avec du volume de recherche, autrement dit des mots-clés réellement recherchés par les internautes
  • Fiez vous aux indicateurs pour viser ceux avec une concurrence réaliste : inutile de tenter d’être en première page sur “iphone” par exemple
  • Trouvez la bonne intention de recherche… Dans le cas d’une fiche produit, les meilleurs mots-clés sont ceux à visée commerciale ou transactionnelle

Petite astuce supplémentaire : si votre activité est quelque peu ambiguë, regarder le contexte des résultats de recherche peut vous aider à faire bonne route. Si les sites web qui remontent sont hors-sujet, cela signifie que vous devez éviter cette requête.

Une fois vos mots-clés sélectionnés, chaque fiche produit doit recevoir un contenu adapté à ceux-ci. Regroupez ensemble vos mots-clés partageant une thématique commune et faites-les apparaître dans votre texte de manière intelligente. S’ils doivent figurer plusieurs mois, évitez toute répétition qui sonnerait bizarre à la lecture. Plus le contenu est long, plus Google a de la matière pour comprendre votre page. Vous devez absolument éviter la duplication de contenu d’une page à une autre, c’est pénalisé par Google.

Conseil 3 : pensez utile, pensez conversions

Parce que vous convertissez les visiteurs de votre site et non directement Google, le SEO ne doit pas être votre seul objectif. Penser à l’internaute, c’est le convertir. Réfléchissez pour vous-même : quels éléments d’une fiche produit vous pousseraient à acheter ?

Un contenu de qualité c’est bien, la rédaction est utile autant pour le référencement que pour vos futurs clients, mais ce n’est pas toujours suffisant. De belles images et des vidéos léchées pourraient être l’élément final poussant l’internaute à franchir le pas. En montrant des choses concrètes, comme la mise en situation de votre produit, vous l’aiderez à se projeter tout en lui donnant envie de faire chauffer sa carte bleue.

En fonction de votre activité, des fonctionnalités supplémentaires sur vos fiches produits favorisent la conversion si celles-ci sont utiles. Vous vendez un même vêtement mais avec des couleurs différentes ? Laissez vos visiteurs choisir la couleur sur une même fiche, tout en lui montrant des photos qui tiennent compte de cette sélection. Vous proposez des PC pour les gamers ? Développez un configurateur directement sur la fiche produit, qui montre le prix final en fonction des composants retenus.

Même si ça a l’air tout bête, un call to action reste toujours très efficace. Le bouton d’ajout du produit au panier doit faire l’objet d’une attention particulière. Sur ce point hautement stratégique, une réflexion rigoureuse s’impose. Est-il facilement visible ? Sa couleur est-elle attirante ? Quel est le wording ? Différents tests comparatifs vous aideront à objectiver ce choix et ainsi augmenter votre taux de conversion.

Enfin, n’oubliez pas les avis clients. S’ils sont authentiques et transparents, ils renforceront la confiance envers vos produits. N’essayez pas d’ajouter de faux avis, cela se voit facilement. Si vous vous faites repérer, vous perdrez la confiance des internautes.

Conseil 4 : soignez votre maillage interne

Vaste sujet ! Mais en quoi cela consiste-t-il exactement ? Le maillage interne désigne l’ensemble des liens internes structurant votre E-commerce. Ils sont extrêmement importants pour votre SEO, car ils définissent la manière dont les robots de Google explorent votre site web. Un maillage interne mal construit vous fait courir le risque de minimiser l’importance des pages stratégiques pour votre référencement.

Nous vous invitons à créer des silos thématiques. Derrière ce mot compliqué, se cache en réalité un concept assez simple. Il consiste à mailler entre elles les pages travaillant un même groupe de mots-clés, que ce soit la page catégorie comme les fiches produits. Mailler signifie simplement faire des liens.

De nombreuses astuces vous permettent d’arriver à vos fins :

  • Proposer des produits complémentaires à celui de la fiche produit (cross selling)
  • Suggérer des produits d’une gamme supérieure (upselling)
  • Faire des liens depuis vos fiches produits vers des guides internes
  • Rédiger des articles de blog pour renforcer le maillage vers vos produits
  • Installer un fil d’Ariane afin de permettre à l’internaute de revenir en arrière

Pour les plus acharnés d’entre vous, un cocon sémantique peut être une force… Mais cela demande tellement d’informations supplémentaires que nous ne rentrerons pas dans les détails ici.

Conseil 5 : gérez intelligemment vos ruptures de stock

S’il y a bien sujet sensible pour le SEO d’un site E-commerce, c’est la gestion des ruptures de stock. Une indélicatesse sur ce sujet peut réellement ruiner votre référencement naturel. Heureusement, nous allons vous aider à ne pas faire d’erreurs !

Le problème d’une rupture de stock, c’est que celle-ci amène l’internaute vers une page inutile, le produit étant indisponible. Pire encore, certains CMS provoquent une erreur 404. Ce type de code HTTP indique aux moteurs de recherche qu’ils ne doivent plus référencer votre fiche produit, ce qui est l’inverse de ce que vous voulez provoquer.

Initiez d’abord une réflexion sur la nature de cette rupture. Est-elle définitive ou temporaire ? Si c’est le dernier cas qui s’applique, dites-le clairement sur la fiche et donnez des informations sur une éventuelle date de disponibilité. Pour éviter d’interrompre le parcours de vos visiteurs, suggérez des produits similaires.

Si la rupture de stock est définitive, vous pouvez mettre en place une redirection 301. Celle-ci peut se faire vers le nouveau produit qui le remplace ou un produit proche. Si aucune de ces situations ne s’applique, une redirection vers la catégorie est la meilleure solution.

Dans l’idéal, évitez au maximum les redirections. Elles ont tendance à perturber les robots de crawl. Si vous avez un nouveau produit qui remplace l’ancien, le mieux à faire est de garder la même URL, et ainsi de juste changer le contenu. C’est seulement si l’URL du produit remplacé est trop spécifique que la redirection est la moins pire des éventualités.

Conclusion : un bon SEO de fiche produit, c’est un tout

Nous espérons que ces informations auront été utiles. Vous l’avez compris, optimiser le SEO d’une fiche produit implique plusieurs enjeux : des contenus de qualité, une technique au poil, tout en étant en adéquation avec votre stratégie marketing. C’est un véritable exercice d’équilibriste. Tenez votre ligne et pensez en priorité à votre futur client. Si l’optimisation du parcours d’achat est efficace, vos ventes ne peuvent que décoller !

Découvrez des articles similaires

SEO e-commerce : les meilleures optimisations SEO

Les e-commerçants le savent, les enjeux d’augmentation de trafic sont la base du développement de leur chiffre d’affaires....

Publié le 30 janvier 2023octobre 16th, 2023

Bien gérer les ruptures de stock en SEO et la saisonnalité produit

Vous avez un site e-commerce dont vous souhaitez booster le SEO et vous êtes en quête de conseils...

Publié le 30 janvier 2023octobre 16th, 2023

Newsletter