Skip to main content
Homme qui discute avec un robot

Quand on discute avec un robot dans la rue

Selon les préférences de l’internaute mais aussi en fonction de son profil ou du contexte dans lequel il se trouve, la façon d’effectuer les requêtes sur un moteur de recherche diffère. Si les recherches faites sont écrites dans la majorité des cas, elles peuvent aussi être vocales.

Lors de l’optimisation SEO d’un site web, il est important de prendre en compte la part des recherches vocales car elles représentent un potentiel de trafic intéressant dont il serait dommage de se priver !

Aujourd’hui, Foxglove en dit plus sur la recherche vocale en SEO : définition, évolution des assistants vocaux, usages de la recherche vocale et impact pour le référencement naturel. Allons-y !

Recherche vocale : qu’est-ce que c’est ?

Utiliser la recherche vocale est une pratique de plus en plus courante, notamment avec la démocratisation de l’utilisation des smartphones mais aussi l’apparition des assistants vocaux au sein d’un nombre croissant de foyers. Cette technologie de reconnaissance vocale qui a fait son apparition il y a maintenant 20 ans permet à l’utilisateur de faire une recherche sur le web, une application ou un site en utilisant uniquement sa voix. Pour ce faire, il faut soit utiliser un smartphone doté d’un assistant vocal, un ordinateur qui propose cette fonctionnalité ou alors un assistant vocal comme Google Home ou Alexa.

Avec Google Vocal Search, plus besoin de taper sur le clavier et d’utiliser la barre de recherche pour effectuer une requête sur le moteur ! Sa simple voix suffit. Google essaie quasi systématiquement de définir une intention de recherche, pour cela il reformule la plupart du temps l’expression de recherche. Selon le cas, il la contextualise en tenant compte de critères comme du profil de la personne à l’origine de la recherche, du lieu, de l’horaire mais aussi des situations passées et présentes et à venir.

La Vocal Search peut aussi servir à programmer une alarme ou un rappel, lancer une application, demander un itinéraire sur le GPS, trouver le titre d’une musique, appeler quelqu’un ou encore envoyer un message de façon simple et rapide. Mais dans cet article, nous allons nous concentrer plus spécifiquement sur l’utilisation de la recherche vocale pour effectuer des requêtes sur Google et sur les conséquences de cet usage en SEO.

L’évolution de l’utilisation des différents assistants vocaux

À ce jour, les géants de l’high-tech sont nombreux à avoir développé leur propre assistant vocal. Si Apple a été le premier à déployer massivement son assistant vocal Siri, les autres lui ont rapidement emboîté le pas.

Avec la recrudescence des objets connectés conjuguée à la montée en puissance de l’usage mobile, les investissements dédiés aux assistants vocaux n’ont cessé de croître, si bien que nous avons aujourd’hui à disposition de véritables bijoux technologiques qui répondent aux attentes avec une précision impressionnante.

Voici les principaux assistants vocaux qui occupent le marché aujourd’hui :

  • Google Assistant et Google Home : cet assistant vocal de Google fonctionne sans surprise à partir des résultats de recherche du moteur le plus utilisé au monde. Les réponses qu’il donne sont souvent récupérées dans les featured snippets, positions zéros, résultats de recherche locale…
  • Siri : le grand précurseur que l’on ne présente plus, Siri est l’assistant vocal développé par Apple. Il est disponible sur Mac et Iphone.
  • Alexa : les réponses apportées par l’assistant vocal Alexa sont récupérées sur Bing. Elles sont moins précises et fournies que celles récupérées sur Google au regard du nombre de ressources disponibles.
  • Cortana : les résultats donnés par cet assistant personnel intelligent sont issus de Bing également.

Les différents usages de la recherche vocale

Bien que son utilisation n’ait pas été de suite à la hauteur des attentes lors de son lancement, la recherche vocale séduit un nombre de plus en plus important d’utilisateurs. Consulter la météo, commander un produit, programmer un rappel, lancer une vidéo, rechercher une musique ou une information : les usages sont multiples !

La recherche vocale est particulièrement utilisée lorsque l’utilisateur est en mouvement. Par exemple, lorsqu’il marche dans la rue et est à la recherche d’un lieu où acheter son déjeuner pour manger sur le pouce, il peut formuler la requête : “Quelle est la boulangerie ouverte la plus proche ?”.

Avec la voice search, la navigation sur le web est plus facile pour les seniors ou pour toute personne qui peine à écrire sur un clavier. En effet, la recherche vocale est environ 4 fois plus rapide que l’écrit.

Dans un contexte où l’utilisateur est en présence d’autres personnes qui s’interrogent toutes sur le même sujet, l’utilisation de la reconnaissance vocale Google est aussi plus participative et transparente. Elle évite à la personne de se focaliser sur son téléphone seule de son côté. Quant à la réponse, elle peut être entendue par tout le monde lorsqu’elle est lue à voix haute par l’assistant.

Quel est l’impact SEO de la recherche vocale ?

La montée en puissance de la recherche vocale est une problématique qui doit être prise en compte lors de l’optimisation du référencement naturel de votre site.

Une mise à l’honneur des contenus conversationnels et géolocalisés

Puisque les requêtes sont conversationnelles, les résultats proposés concernent majoritairement des contenus qui sont écrits sur un ton conversationnel également. Alors, pour avoir toutes les chances d’apparaître dans les résultats de recherche, privilégiez le relationnel lors de l’écriture de vos contenus .

N’hésitez pas à insérer directement des questions au sein de votre contenu, par exemple dans vos titres h2 ou h3. Dans les réponses, adressez-vous directement à l’internaute plutôt que d’employer un ton neutre et impersonnel.

La position géographique de l’internaute est aussi un critère important. En effet, la géolocalisation est prise en compte dans les résultats de recherche fournis à la suite d’une requête vocale selon les besoins de l’utilisateur et la nature de sa demande.

Pour cette raison, il est important de donner des précisions sur la localisation dans votre contenu mais aussi de compléter correctement votre fiche Google My Business. Optimiser votre contenu pour le référencement local peut aussi être une bonne stratégie pour accroître votre trafic !

Une façon particulière de rédiger ses contenus SEO

Lorsque vous élaborez votre stratégie de contenu SEO, ne perdez pas de vue que vos contenus seront majoritairement consultés sur mobile car les requêtes vocales sont pour la plupart faites via ce device.

La rédaction de contenus SEO doit aussi prendre en compte les critères pour apparaître dans les featured snippets qui sont souvent repris en tant que réponses aux requêtes vocales. Quoi qu’il arrive, positionner votre site dans cette partie de la SERP vous offre une belle visibilité, requête vocale ou non.

L’ajout d’une FAQ est aussi d’une aide précieuse pour vous positionner sur des requêtes vocales. Elle sera également utile pour vos lecteurs alors si ce type de contenu est pertinent pour votre site, n’hésitez plus !

Le choix des mots-clés avec la vocal search

Les mots-clés de vos contenus destinés à se positionner sur des requêtes vocales doivent être choisis en fonction du langage utilisé par vos internautes mais aussi de leur façon de s’exprimer.

Par exemple, les expressions de longue traîne sont à privilégier car elles s’approchent de la verbalisation des requêtes faites vocalement.

L’objectif est de fournir un maximum d’informations sur votre contenu à travers les mots-clés choisis et insérés au sein de votre contenu.

Même si nous avons tendance à raisonner selon les mots-clés, n’oubliez pas que Google se focalise surtout sur l’intention de recherche de l’utilisateur pour lui fournir le résultat le plus approprié.

Bien que formulée différemment d’une requête écrite, la requête orale fournit généralement des résultats similaires. Par exemple, une recherche concernant la recette d’un gâteau au chocolat peut-être :

  • “recette gâteau chocolat” à l’écrit
  • “quels sont les ingrédients pour faire un gâteau au chocolat” à l’oral

Même si elle comporte plus de mots, les résultats ne sont pas forcément plus précis ou fournis.

Pour bien référencer votre site en tenant compte des critères pour la recherche vocale, la connaissance fine et précise de votre audience et de ses usages est donc de mise. Pour voir quels résultats apparaissent lors de requêtes vocales, vous pouvez tout à fait réaliser des tests vous-même !

Une question sur la recherche vocale ? Besoin d’aide pour améliorer le SEO de votre site pour un meilleur positionnement sur des requêtes vocales ? Les experts Foxglove Partner sont à votre disposition : contactez-nous !

Découvrez des articles similaires

La recherche par mots-clés en 2024

En SEO, il n’est pas rare d’entendre parler de recherche par mots-clés, notamment pour concevoir la stratégie de...

Publié le 30 janvier 2023décembre 11th, 2023

Quelle stratégie de choix de mots-clés pour votre SEO ?

Impossible d’imaginer la mise en place d’une stratégie SEO sans une solide stratégie de mots-clés derrière. Et si...

Publié le 30 janvier 2023décembre 11th, 2023

Les requêtes longue traine en SEO

La longue traîne en SEO : un concept essentiel à maîtriser pour optimiser la visibilité de votre site web....

Publié le 30 janvier 2023décembre 11th, 2023

Newsletter